| Accueil | Actualités |

Partage Tlani > Actualités > Actualités

Actualités

Ajoutée le 31/12/2019
Fond de soutien pour les déplacés de la province de Koupéla
Auteur : Stéphane

Malheureusement le Burkina Faso est désormais très souvent le sujet de nos actualités, pour des raisons bien différentes de celles que nous aurions souhaitées.


Trop peu de mots et d'images sur leurs valeurs humaines, leur soif d'avenir, leur esprit d'entreprise et leur dignité face aux difficultés du quotidien et désormais face à une folie barbare.

C'est vrai, le Burkina, tout comme le Mali est le Niger, est désormais exposé à une guerre dont la seule facette que nous discernons nettement est sa conséquence dramatique pour des innocents, quel que soit leur âge, quelle que soit leur ethnie, quelle que soit leur religion.

Ce qui se passe au Sahel aujourd'hui nous évoque certainement les autres bouleversements du monde dont nous sommes les témoins.
Juste derrière l'horizon, au Magrheb, au Moyen Orient, en Europe, La seule décennie écoulée a vu le printemps arabe, puis la Lybie sombrer et l'Egypte prendre un virage totalitaire, la révolution en Syrie et le massacre de ses populations qui se poursuivra jusqu'à son terme, la guerre en Ukraine.

Nos amis Burkinabé aimeraient eux aussi comprendre cette folie.

Qu'est ce qui poussent ces bandes armées venant du Sahel à assassiner ainsi des hommes, des femmes, sans revendiquer autre chose que le chaos ?

Comment ne pas être en colère contre le gouvernement, contre les occidentaux, alors que sa propre famille est désormais exposée à un danger mortel, que seule la volonté politique et une force armée organisée peuvent contrer?

Que pouvons-nous faire, qu'est ce que chacune et chacun d'entre nous peut y faire ?

Comme toujours face à de tels drames très peu, trop peu mais pas rien.

Pour l'instant, quels que soient nos moyens, aider les familles qui sont devenues des réfugiées dans leur propre pays en achetant le strict nécessaire pour qu'elles puissent survivre dans les villages qui les accueillent, avec des nattes, des couvertures, de la nourriture.

Pour les aider un peu à tenir jusqu'à ce la situation change, nous ouvrons un fond de soutien pour les réfugiés de la Province de Koupela, pour le mettre à disposition de notre ami Jacob qui a déjà organisé l'accueil de plus de 1500 déplacés venant du Nord et de l'Est du Burkina (voir les photos ci-dessous)


Si vous souhaitez participer, adressez svp vos dons par chèque à l'adresse postale de l'association en mentionnant "Fond de soutien déplacés Burkina"